AMÉLIORER LA RESPIRATION PAR LA REFLEXOLOGIE

 La respiration :

Respiration

On peut se passer de boire et de manger pendant quelques jours, mais pas de respirer. La respiration est le meilleur baromètre pour évaluer le degré de stress et pour le désamorcer.

Fonction fondamentale par excellence, la respiration est souvent négligée. C’est un processus physiologique permettant d’approvisionner l’organisme en oxygène et de le libérer du dioxyde de carbone. Les deux mouvements de la respiration sont contrôlés par le système neuro végétatif et s’adaptent aux besoins de l’organisme suivant son effort.

On distingue deux respirations :

  • La respiration externe : les poumons absorbent l’oxygène et rejettent le CO2 ;
  • La respiration interne : les cellules utilisent l’oxygène pour leurs fonctions et produire de l’énergie.

La respiration externe dépend de la respiration interne.

Quand on analyse la respiration, on observe souvent la respiration costale ou thoracique et la respiration abdominale ou diaphragmatique. Le problème est que lorsque nous sommes angoissés ou stressés, nous n’insufflons pas suffisamment d’oxygène dans les poumons, ce qui nous stresse davantage et nous rend à bout de souffle.

En pratiquant la respiration abdominale, nous insufflons une plus grande quantité d’oxygène dans nos poumons. Dans cet article, nous allons nous intéresser à la respiration abdominale, celle-ci met en jeu la contraction et le relâchement du diaphragme. Elle se manifeste par des mouvements au niveau de l’abdomen. Le diaphragme va libérer la respiration et contribue à la détente, et à la sérénité. Une bonne respiration abdominale va aussi contribuer à diminuer voire même enlever des douleurs dans le milieu et bas du dos. Elle va aussi améliorer la digestion, décongestionner le foie, et lutter contre la constipation chronique.

Le Stress :

Le stress se traduit par des manifestations physiques face à des situations particulières ou à des facteurs de stress. Le stress est une réaction naturelle si elle ne devient pas excessive ; il existe plusieurs formes de stress :

  • Celui-ci peut être d’une courte durée, lié généralement à une situation précise, comme préparer un examen, affronter une situation compliquée…
  • Le stress chronique qui va devenir pathologique dans ce cas.

Des moyens et des techniques existent pour lutter contre le stress et le diminuer. La réflexologie plantaire en est une !

La réflexologie Plantaire

La réflexologie plantaire est une technique non médicamenteuse qui agit par stimulation de points reflexes d’une partie du corps, permettant de rétablir l’énergie d’un organe, d’un viscère ou d’un système du corps. Sa pratique existe depuis des millénaires et est issue de la médecine chinoise. Elle contribue au bien-être, permet de mieux gérer l’émotionnel, renforce l’énergie vitale, apprend à contrôler le stress, peut faire partie d’un accompagnement pour les pathologies lourdes, tels que cancers, sclérose … (création de centre de réflexologie dans certains hôpitaux, tels Sainte Musse à Toulon ou encore Aix en Provence). Elle permet aussi  l’auto-régulation du corps et vise à soulager les symptômes en agissant sur les zones réflexes.

Cas clinique d’une cliente : Mme Lacote Patricia

Première séance

 07mai 2019 :

Madame Lacote prend rdv pour une séance de réflexologie sans connaitre cette technique.

Lors de l’anamnèse, elle me confie qu’elle stressée en ce moment depuis environ le mois de Janvier. Elle contracte souvent la mâchoire, a mal aux cervicales, et a une respiration saccadée et courte.

Lors de cette première séance, je m’attèle donc à lui faire le protocole de détente, la colonne vertébrale, le diaphragme, le système osteo articulaire du haut en insistant aussi sur la mâchoire.

En fin de séance, elle me confie, qu’elle a ressenti une grande détente, et qu’elle a senti sa mâchoire et ses cervicales se détendre.

72 heures après, elle m’envoie un message en me précisant qu’elle respire beaucoup mieux et que sa respiration est plus ample, elle est ravie.

Deuxième séance :

21 mai 2019

Sensation encore sur la mâchoire, ressent toujours des tensions sur les cervicales, mais n’est pas stressée.

Je pratique le protocole de la colonne vertébrale, le diaphragme, le système ostéo articulaire du haut, le système respiratoire, les dents, ainsi les points spéciaux chevilles 2 et 3 en me signalant qu’elle réagit beaucoup au point numéro 3.

Troisième séance :

6 Juin 2019

La respiration est débloquée, la cliente est enchantée. Le résultat au niveau des cervicales est bon, elle a moins de douleurs. La cliente souhaite découvrir l’énergétique chinoise. Je m’oriente donc vers une séance avec le protocole de détente, la CV, le diaphragme, le système du haut avec la mâchoire, les dents.

Pour l’énergétique, je pratique les points spéciaux, 2 et 6, le 1 du rein et le 3 du rein.

Dernière séance :

20 Juin 2019

Tout va bien ; je suis ravie et la cliente aussi. C’est donc une séance de bien être que je pratique. La séance s’oriente vers le protocole de détente, la colonne vertébrale en ressenti ainsi que le diaphragme. Je peux donc travailler un peu sur le système nerveux avec le système nerveux central et végétatif, le système ostéo du haut, l’intestin.

Je fais les points chevilles 2 et 6 et le 1 du rein.

Nous nous quittons en étant chacune ravie de l’expérience et le plus grand point à noter est le déblocage de sa respiration complète à la 3eme séance.

Véronique Crec'Hriou praticienne en réflexologie Zu Dan 2019 en Bretagne

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La réflexologie plantaire en EHPAD

I. Introduction

Un EHPAD – établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes – est une maison de retraite médicalisée où les clients sont pris en charge par des professionnels de la santé, de la restauration, de l'animation de la vie sociale et/du bien-être. Leur principale mission reste l'accompagnement des personnes fragiles et vulnérables, en préservant leur autonomie autant que possible.

De nos jours, en France, la population de seniors est en augmentation perpétuelle. Conformément à l'INSEE, l’espérance de vie a connu un accroissement important depuis les années '50, ainsi qu'en 2018 l’espérance de vie pour une femme est montée à 85,3 ans et pour un homme à 79,4 ans. En effet, avec les nouvelles technologies et découvertes, l’espérance de vie ne cesse pas d'augmenter et par la suite, le numéro de personnes âgées qui auront besoin d'assistance.

La sénescence, la dernière étape de la vie d'un individu, amène souvent des troubles psychiques et physiques et des maladies. Le bon déroulement de la vie quotidienne d'une personne âgée s'avère être de plus en plus difficile, l'autonomie diminue, la souffrance et l'angoisse s'installent et le fait de se sentir impuissant peut mener à la dépression. De nombreux facteurs peuvent diminuer l'enthousiasme envers la vie d'une personne âgée, dont la mauvaise alimentation, le manque d'argent, le manque de liens sociaux, engendrant par là une sorte d'ennui et d'indifférence

1

envers les proches et l’entourage.

Par ailleurs, les familles de personnes âgées qui se retrouvent face à ces situations, décident de faire appel à des maisons d'accueil spécialisées et ces hébergements sont souvent saturés, n'ayant plus de places disponibles.

Dans ce cas, la réflexologie plantaire pourrait s'avérer très utile pourvu qu'elle est une pratique du bien-être non invasive. Elle a pour but de soulager et calmer différents troubles à travers la pratique manuelle de l'accupression de zones réflexes. La réflexologie est une technique naturelle qui libère les facultés d’auto-régulation du corps.

Le pied est la représentation miniaturisée du corps humain, à chaque zone réflexe correspond un organe, une glande ou une partie du corps. Des pressions rythmées et des reptations appliquées sur ces zones réflexes permettent de localiser les tensions et de rétablir l’équilibre dans les parties du corps correspondantes.

Le réflexologue interviendra également en tant qu'accompagnant de la personne âgée qui se retrouve coupée du monde extérieur et ayant un champ restreint d’activité quotidienne par rapport au moment où elle se trouvait toujours à son domicile. Il saura être à l'écoute de son client au moment où il ressent le besoin.

II. Les effets bénéfiques de la réflexologie

Par son toucher doux, relaxant, la réflexologie aide la personne à réduire son stress, ses angoisses et ses tensions nerveuses. Elle soulage et apaise les douleurs et troubles de la senescence comme:

  • –  tensions musculaires

  • –  courbatures

  • –  douleurs dorsales

  • –  douleurs articulaires

  • –  insomnies

  • –  ballonnements

  • –  constipation

  • –  transit intestinal difficile

  • –  infections urinaires

  • –  meilleure circulation sanguine et lymphatique

  • –  meilleure respiration

  • –  vertiges

  • –  troubles endocriniens etc.

    III. Présentation du sujet

    Madame D. R. est une femme de 93 ans. Elle est entrée dans l'EHPAD en novembre 2018, suite à ses difficultés de déplacement à cause d'une motricité déficitaire. Elle est une personne avec une constitution robuste, étant légèrement en surpoids, mais parfaitement autonome (à l'aide des accessoires ergonomiques) . Elle n'a plus de famille, mais elle reçoit régulièrement des visites de ses amis. Elle est croyante pratiquante et lit beaucoup de textes religieux. Les visites et la lecture l'aident à surmonter sa maladie.

    Madame D. a quelques antécédents médicaux: en 2002, elle a eu un rétrécissement du canal 2

rachidien. En 2015, on lui a découvert un carcinome basocellulaire à la jambe droite suite auquel elle a été opérée.

En 2016, elle s'est retrouvée avec une phlébite des veines superficielles des membres inférieur.

A présent, elle souffre de: diabète sucré non insulinodépendant, diagnostiqué il y a une dizaine d'années, gastrite chronique, hypertension essentielle, hypothyroïdie, polyarthrose. Elle prend un traitement médicamenteux quotidiennement pour son diabète. Elle se retrouve souvent en apnée pendant son sommeil. Elle souffre également d'une lésion du nerf sciatique du pied gauche qui lui provoque des douleurs irradiées le long de sa jambe.

Madame D. est quelqu'un d'optimiste, bavarde, souriante et agréable. Depuis toute sa vie, elle voulait bénéficier d'une séance de réflexologie, étant persuadée des bienfaits que cela puisse lui apporter, mais malheureusement ses moyens financiers ne lui ont pas permis à s'offrir ce petit caprice.

Elle est venue me voir par rapport à ses jambes engourdies et la rétention d'eau qu'elle fait.

IV. Les séances

Le cadre

En tant qu'étudiante en réflexologie plantaire, je me suis permis de faire une demande de prestations bénévoles auprès de l'EHPAD Les P. qui se trouve à Toulon afin d'améliorer ma pratique et apporter du bien-être aux résidents qui en étaient intéressés.

L'EHPAD se trouve dans un endroit calme et arboré, sur les hauteurs de la ville. Une architecture contemporaine et une décoration intérieure chaleureuse, ainsi qu'un petit jardin font son charme. C'est un établissement privé qui compte 128 places et il est accessible en transport en commun.

La résidence Les P. accueille les personnes âgées valides, semi-valides et en perte d‘autonomie, pour des séjours d‘une durée adaptée aux besoins de chacun.

Elle dispose d'un Pôles d'Activités et de Soins Adaptés qui proposent pendant la journée, aux résidents ayant des troubles du comportement modérés, des activités sociales et thérapeutiques au sein d'un espace de vie spécialement aménagé et bénéficiant d'un environnement rassurant et adapté à la déambulation.

Les résidents ont le droit de personnaliser leur chambres selon leur goûts et amener des objets personnels pour la décoration afin de créer un endroit de vie le plus proche de leur habitat précédent. Les chambres sont équipées de réseau wi-fi, télévision et salle d'eau privative et ergonomique. Les repas sont servis dans la salle-restaurant de l’établissement.

Mes séances de réflexologie plantaire se sont déroulées dans la salle de kinésithérapie où il se trouve une table de massage électrique, cachée par un paravent. Parfois, mes séances se superposaient avec les séances de kinésithérapie. De ce fait, il existait des stimuli qui perturbaient le déroulement normal de ma séance (bruit, conversations, lumière artificielle trop puissante, température etc.)

Les observations

Au moment de notre première rencontre, madame D. présente une escarre assez importante 3

au talon gauche. L'escarre est une lésion cutanée d'origine ischémique, liée à une compression des tissus mous entre un plan dur et les saillies osseuses. De ce fait, elle se déplace en fauteuil roulant et bénéficie d'un traitement médical et préventif.

A cause d'une rétention d'eau assez importante, madame D. porte des bas de contention au quotidien, en bénéficiant de l'aide d'un professionnel à chaque fois qu'il faut les enfiler (ses jambes très gonflées rendent cette tâche très difficile). Elle a également une légère hypoacousie.

1ère séance

J'ai travaillé uniquement sur son pied droit, vu le fait que sur son pied gauche elle avait une escarre avec un grand pansement qui couvrait une grande partie de son pied. J'ai insisté sur les mouvements de détente, en remarquant une grande rigidité du pied et ses orteils en griffe. J'ai continué avec le protocole du diaphragme et plexus solaire et j'ai remarqué des zones tendues sur le diaphragme. J'ai poursuivi par le protocole de la colonne vertébrale, en m'attardant sur la zone réflexe du nerf sciatique qui était bien douloureuse. Les tissus plantaires sont durs pendant le mouvement de reptation.

J'ai clôturé la séance par le système rénal et par quelques manipulations relaxantes, en la conseillant de beaucoup boire pour éliminer les déchets accumulés dans le corps. A la fin de la séance, la cliente a ressenti une meilleure circulation par rapport à son pied gauche.

2ème séance

La deuxième séance s'est déroulée après environ un mois. L'escarre s'était améliorée, donc j'ai pu également faire des manipulations sur son pied gauche, en évitant la zone du talon. Les zones réflexes du diaphragme et du plexus solaire étaient tendues au niveau du pied gauche. En plus des protocoles précédents, j'ai travaillé aussi le protocole du système lymphatique et la zone réflexe de l'hypophyse pour son action antidiurétique. Madame D. a particulièrement apprécié les mouvements lymphatiques effectuées sur la jambe, entre la cheville et le genou. Les tissus plantaires deviennent plus souples au moment du deuxième passage de reptation.

J'apprends qu'elle a eu une intervention chirurgicale au niveau des orteils du pied droit dans le but de les étirer. Malheureusement, celle-ci n'a eu aucun résultat, le pied est devenu rigide et elle a un ressenti du toucher peu important par rapport au pied gauche.

3ème séance

La troisième séance a eu lieu trois semaines plus tard. Elle n'utilise plus le fauteuil roulant, mais un déambulateur, elle pose sans soucis son pied gauche par terre, mais en s'appuyant plus sur son pied droit. Elle se sent en forme. J'ai travaillé sur les mêmes systèmes. La visite de sa copine quelques minutes après le début de la séance rend mon travail plus difficile. Madame D. est moins réceptive et moins attentive aux sensations, elle est distraite par la discussion avec sa copine. De ce fait, la séance n'a duré que 30 minutes.

4ème séance

La dernière séance s'est déroulée trois semaines après la précédente. Elle utilise toujours son déambulateur, mais l'escarre du talon gauche s'est rouvert. De ce fait, j'ai procédé comme pour la deuxième séance, en évitant la zone de la lésion même si cela n'était pas douloureuse. Elle a un petit

4

pansement sous le genou droit à cause d'une petite coupure, signe que sa peau est tellement fragile et au moindre choc, elle se retrouve avec une plaie.

J'ai rajouté à mes protocoles des points d'énergie qui ont l'effet de soulager les oedemes et de déverrouiller les blocages énergétiques à ce niveau-là: 3 Rn, 6 Rn et 62 V. J'ai également effectué un travail de reptation yanguisante sur les points réflexes de la vessie et du rein qui étaient tendus.

A ce moment-là, j'ai découvert une petite boule sous la peau sur la zone réflexe de la vessie du pied droit. On pourrait croire que cette boule peut être liée à la rétention d'eau de madame D. Elle diminue légèrement après plusieurs passages de reptation. La zone réflexe des ganglions inguinaux était également tendue.

A la fin de la séance, la cliente m'avoue qu'elle a retrouvé des ''sensations de bien-être dans ses oreilles''.

Mon ressenti

Pendant les séances avec Madame D., j'ai pu prendre conscience que derrière son optimisme exprimé verbalement se cache aussi une grande souffrance physique qu’émotionnelle : d'un côté les douleurs provoquées par sa maladie, de l'autre côté l'âge avancé qui la limite quelque part à mener sa vie tant comme elle désirerait.

V. Conclusion réflexologique

Avec le peu de séances, nous constatons qu'il existe des soulagements au niveau des jambes, une intensification de la circulation sanguine, ainsi qu'une augmentation de l'énergie vitale de notre cliente.

De même, la réflexologie plantaire lui a conféré un sentiment de bien-être, la faisant se sentir plus équilibrée et plus en accord avec elle-même.

Dans ce cas, il serait intéressant de poursuivre les séances sur une durée plus longue de temps, par exemple pendant une dizaine de séances, afin de pouvoir faire une synthèse plus détaillée des résultats obtenus.

Pour conclure, la réflexologie plantaire représente une bonne thérapie d'accompagnement pour les personnes âgées. Elle procure du bien-être, du confort et relâche les tensions et les blocages énergétiques, en offrant une amélioration de leur condition de vie.

Alina OLIVIER OPRIC

Praticienne en Réflexologie plantaire

La Seyne-sur-Mer
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél : +33 6 46 18 56 07

Page Facebook :

Réflexologie plantaire : bien dans mes pieds, bien dans mon corps

La réflexologie plantaire et le Burn out

Article présentée par Emmanuelle Nari praticienne en Réflexologie Zu Dan 2019

Index :

1. Qu’est ce que le burn out?
2. Qu’est ce que peut apporter la réflexologie plantaire?
3. Le cas clinique
4. Le témoignage
5. L’étude du cas clinique d’un point de vue énergétique
6. La complémentarité entre réflexologie plantaire et ostéopathie

1. Qu’est-ce que le burn out?

Le burn out est depuis quelques années rentré dans un langage courant, il est considéré actuellement comme un TROUBLE D’ADAPTATION.
La définition du Larousse précise que c’est un état de fatigue intense et de grande détresse causée par le stress au travail.

Le stress au travail peut être lié à une pression intense ou au contraire à un ennui.
C’est un syndrome d’épuisement physique et psychologique, la personne a « brûlé » toutes ses réserves (« burn out » = « grillé ») ainsi que tout son potentiel d’énergie.
Le burn out est la conséquence d’un stress chronique.

- les symptômes psychologiques: (liste non exhaustive)

  • fatigue émotionnelle importante

  • irritabilité

  • colères spontanées

  • anxiété, inquiétude

  • perte de mémoire

  • gout de s’isoler

  • difficulté de concentration

- les symptômes physiques: (liste non exhaustive)

  • fatigue physique intense, persistante et permanente

  • douleurs musculaires et articulaires

  • migraines, maux de dos

  • problèmes digestifs, ulcère à l’estomac

  • insomnie

  • problèmes cutanés

  • infections plus fréquentes (rhume, sinusite, grippe etc...)
    En effet, trop de stress provoque une libération importantes d’hormones et de neuro- transmetteurs. Ces substances vont se fixer sur les cellules du système immunitaire rendant celui-ci fragile aux attaques extérieures, pouvant amener à des maladies auto-immunes si le stress devient totalement chronique.

    2. Qu’est ce que peut apporter la réflexologie plantaire?

    La réflexologie plantaire apporte

    • une détente et un apaisement nécessaire pour la reconstruction psychique de la personne

    • une action sur le système neuro-végétatif

    • une aide dans le domaine de la gestion du stress

    • une réduction dans la symptomatologie
      Elle permet aussi de retrouver un équilibre énergétique et ainsi retrouver de la vitalité.
      La réflexologie plantaire permet au corps de relancer tous ses mécanismes nécessaires à son homéostasie et procéder ainsi à son auto-guérison.

3. Le cas clinique

Françoise, 67 ans, souffrait depuis de nombreuses années de douleurs d’estomac décrites comme une sensation de boule et de pesanteur accompagnées de remontées acides. Ces symptômes étaient fortement accentués par des facteurs extérieurs provoquant chez elle: contrariété, anxiété et inquiétude. Lors de l’anamnèse, Françoise me confia qu’elle avait également de grosses douleurs articulaires (en particulier au niveau des hanches et plus particulièrement au niveau de la hanche droite), une sciatique permanente (côté droit) et une sensation d’épuisement mental et physique (elle se sent « vidée ») et on avait diagnostiqué chez elle, il y a quelques mois, une insuffisance rénale modérée.

Les attentes de cette personne, depuis quelques mois en retraite, sont un mieux être, une meilleure gestion de son stress (détente, relaxation) et retrouver de la vitalité.
5 séances auront été nécessaires pour remonter jusqu’à la zone causale et éradiquer la boule à l’estomac, les douleurs articulaires et retrouver un meilleur tonus.
Voici le déroulement des séances, espacées de 15 jours, toutes les séances ont débuté par des protocoles de détente, le système diaphragme/plexus solaire et le système colonne vertébrale.

1ère séance: 12 Mai 2019
Ajouté à son tableau clinique, Françoise se plaint également de douleurs au niveau des épaules

et des trapèzes dûes à un gros stress apparu en début de mois.

Lors des protocoles de détente, la zone réflexe (ZR) du diaphragme était fortement tendue, ce qui a confirmé l’état anxieux de la personne.
Lors de la pratique du système colonne vertébrale, je me suis aperçue que la ZR de l’estomac (en projection) était très tendue ce qui a confirmé également les indications données lors de l’anamnèse.

Orientations de la séance:
- système ostéo-musculaire du bas - système ostéo-musculaire du haut - ZR estomac
- système urinaire

Ressentis palpatoires des ZR et des tissus:
La ZR du plexus solaire était très indurée (face dorsale et face ventrale).
La ZR du diaphragme: les tissus avaient tendance « à rouler » lors de la reptation. La ZR de l’estomac était perturbée (tendue, dure) et douloureuse.
La ZR du rein très tendue, présence d’une petite boule.

2ème séance: 26 Mai 2019

RAS au niveau des réactions ressenties par Françoise pendant les 72 heures suivant la 1ère séance.
Etant donné qu’aucune réaction n’a été perçue, j’ai continué à orienter ma 2ème séance sur les mêmes protocoles que lors de la 1ère séance.

Orientations de la séance:
- système ostéo-musculaire du bas - système ostéo-musculaire du haut - ZR estomac
- système urinaire

Ressentis palpatoires des ZR et des tissus:

La ZR du diaphragme était beaucoup plus souple.
La ZR de l’estomac encore très sensible et tendue sur le pied gauche, la ZR sur le pied droit ayant retrouvée une certaine fluidité.

Etant donné que Françoise avait employé le terme d’épuisement mental et physique lors de l’anamnèse, j’ai effectué en posé, en fin de séance, les points de méridien du Rein 3RN et 1RN. Lors du posé sur le 1RN de fortes crampes et des sensations d’enkylosement au niveau de la jambe droite ont été ressentis. Ce qui a confirmé une mauvaise circulation d’énergie au niveau du Rein confortant tous les symptômes liés aux dysfonctionnements de cette organe d’un point de vue énergétique, ceci sera abordé plus en profondeur dans le paragraphe 5.

3ème séance: 14 Juin 2019

Réactions et ressentis suite à la dernière séance:
La boule à l’estomac et les brûlures ont totalement disparues.
Une détente et un apaisement sont ressentis.
Une apparition de boutons au niveau des scoms a été observée. En effet, au niveau des scoms, il y a le passage du méridien de l’Estomac, l’apparition de ces boutons sur ce trajet nous confirme la réaction d’élimination du corps avec l’évacuation des toxines.
Ceci peut également nous faire penser aux lois de Héring, « les voies de la guérison », notamment la première loi :« De l’intérieur vers l’extérieur ». La guérison progresse de la partie la plus profonde de l’organisme aux parties externes telles que la peau.
Françoise me fait part d’une grosse colère apparue dans la semaine, je lui pose certaines questions sur la cause de cette colère et au cours de notre discussion elle me dévoile un lourd passé migraineux.
Première conclusion: dysfonctionnement de l’élément Bois (colère / migraines / latéralité), à vérifier et à confirmer lors du passage sur la ZR du foie (organe Yin de l’élément Bois).

Orientations de la séance: - ZR estomac
- ZR foie
- ZR 3 cerveaux

- ZR cervelet, hypophyse, épiphyse
- ZR neuro-végétatif (para et ortho-sympathique)
- système urinaire avec ZR des surrénales
- points méridiens:
Etant donné que lors de la dernière séance, j’avais constaté une mauvaise circulation énergétique, j’ai donc voulu vérifier si il y avait une amélioration. Pour cela j’ai donc effectué en posé le 1RN. Mais également le 36E (point clé pour les troubles de l’Estomac) et le 6Rte (agitation mentale).

Ressentis palpatoires des ZR et des tissus:
La ZR du foie s’est effectivement révélée tendue en profondeur, ce qui nous confirme un dysfonctionnement de l’élément Bois et nous précise également que le problème est ancien, ancré. Le dysfonctionnement de l’élément Bois peut-être la zone causale, ceci sera abordé plus en profondeur dans le paragraphe 5.
J’ai constaté une bonne circulation énergétique (1RN).

4ème séance: 27 Juin 2019

Réactions et ressentis suite à la dernière séance:
De fortes diarrhées sont apparues au bout de 72 heures. Elles sont restées présentes toute la semaine et se sont arrêtées nettes. Ceci nous confirme les lois de Héring, « les voies de la guérison », notamment la troisième loi « Du haut vers le bas »: les douleurs à l’estomac

disparaissent pour laisser apparaître des diarrhées.
Une nette amélioration est apparue au niveau de la gestion du stress.

Orientations de la séance: - ZR estomac
- ZR foie
- ZR 3 cerveaux

- ZR cervelet, hypophyse, épiphyse
- ZR neuro-végétatif (para et ortho-sympathique) - système urinaire avec ZR des surrénales

Ressentis palpatoires des ZR et des tissus:
Pas de différence au niveau du tissu plantaire par rapport à la dernière séance.

5ème séance: 5 Juillet 2019

Réactions et ressentis suite à la dernière séance:
La fuite du stress s’est nettement ressentie: lorsque Françoise a un stress, elle arrive à le maitriser et arrive à ne plus être envahie.
La boule d’angoisse a totalement disparue, plus aucune douleur à l’estomac, encore quelques réveils nocturnes mais le rendormissement prend beaucoup moins de temps.

Orientations de la séance: - ZR estomac
- ZR foie
- ZR 3 cerveaux

- ZR cervelet, hypophyse, épiphyse
- ZR neuro-végétatif (para et ortho-sympathique)
- système urinaire avec ZR des surrénales
- points méridiens:
Etant donné le passé migraineux et la ZR du foie tendue, j’ai effectué en fin de séance en posé 2F et 3F mais également en glissé de l’un vers l’autre (2F - 3F).
1RN en posé en toute fin de séance.

Ressentis palpatoires des ZR et des tissus:
Les tissus plantaires ont vraiment retrouvé une bonne fluidité au bout des 5 séances.
La plante des pieds est beaucoup plus souple.
La ZR du diaphragme et du plexus solaire sont maintenant totalement souples et détendues.
La ZR du rein est totalement détendue et on sent une ZR souple et dispersée.
La ZR du foie est souple.
Tout au long de la séance il y a eu une forte transpiration au niveau de la plante des pieds et au niveau de la paume des mains (réactions d’élimination neurovégétatives).
Lors du système du diaphragme, il y a eu l’apparition d’une zone douloureuse au niveau de la ZR de l’épaule droite (tendinite invalidante à droite il y a de nombreuses années), je suis allée vérifier en fin de séance cette ZR: plus aucune zone tendue ni douloureuse.
Cette observation vient affirmer le dysfonctionnement de l’élément Bois (colère / migraines / latéralité / tendinite / épaule).

Françoise a retrouvé une quiétude et aborde de manière plus détendue des situations de stress.
Le stress chronique a disparu. Pour maintenir cet état d’équilibre, une séance de réflexologie plantaire est effectuée une fois par mois.

4. Le témoignage

« Au début du moi de Mai, j’ai été confrontée à des attaques virulentes de mes locataires vindicatifs et procéduriers. J’en ai été très affectée, prise d’angoisses et de peur face à ses gens potentiellement agressifs. Une énorme « boule d’angoisse » lourde et douloureuse s’est installée au niveau de mon estomac. De plus, j’ai présenté des brûlures qui remontaient dans l’oesophage. Plusieurs séances de réflexologie plantaire m’ont permis de me détacher de ces problèmes qui me minaient. Au cours des séances, je ressentais un relâchement bénéfique. Après quelques séances, la boule d’angoisse a disparu. Les brûlures se sont estompées mais réapparaissaient à chaque nouvelle attaque.

Une ou deux séances supplémentaires ont été nécessaires pour les faire disparaître.
Depuis quelques mois se sont installés des maux de tête presque quotidiennement. J’ai pensé qu’ils étaient liés à une hypertension. J’ai donc surveillé ma tension qui n’a pas montré de signes d’élévation. J’avais remarqué que curieusement la localisation de ces maux de tête était exactement identique à la localisation des migraines dont j’ai souffert pendant plus de trente ans. Aujourd’hui ces maux de tête ont complètement disparu. »

5. Etude du cas clinique d’un point de vue énergétique

Les maux de tête localisés qui sont revenus nous confirme une nouvelle fois les lois de Héring, « les voies de la guérison », notamment la deuxième loi « du plus récent au plus ancien ». La guérison progresse, des symptômes apparaissent et disparaissent à l’inverse de leur ordre d’apparition chronologique initiale. C’est un retour à la source du problème.

Les derniers commentaires de Françoise nous prouve qu’avec des séances de réflexologie plantaire nous pouvons remonter jusqu’à la zone causale, ici c’est un dysfonctionnement de l’élément Bois.
La ZR du Foie s’est révélée perturbée: tendue et douloureuse en profondeur. La cause est ancienne, profonde.

Des émotions ont été accumulées. La colère n’a pas été exprimée. Le Bois s’est noué. Plusieurs éléments nous confirme ce dysfonctionnement:
✓ migraines
✓ tendinite

✓ épaule
✓ latéralité : sciatique, hanche droite
✓ latéralité de la migraine: tempe droite et autour de l’oeil droit
Le Bois gouverne le flux du QI, si celui-ci se bloque cela engendre une montée du QI donc des migraines.
Les problèmes de latéralité sont eux aussi la conséquence d’une mauvaise circulation du QI.

La réflexologie traite la cause profonde.
Elle remonte les chaînes des mécanismes de décompensation et les traite successivement.

Le Bois s’est épuisé et a engendré un dysfonctionnement de l’élément Eau. (« le fils a épuisé la mère »).

Au cours de l’anamnèse, l’élément EAU apparaît comme étant un élément en dysfonctionnement, conforté par les 5 séances. Le Rein et la Vessie sont les deux organes liés à cet élément. Le Rein représentant l’énergie innée et l’énergie acquise. Il est le siège de l’énergie vitale de la personne.

Voici de manière chronologique l’apparition des maux sur la personne traitée en réflexologie plantaire:

Un stress et une tension étaient présents en permanence au sein du travail.

D’Octobre à Décembre:
Ce stress a largement augmenté par rapport à une prise de décision importante.
Apparition des premières douleurs chroniques, articulaires (hanche), sciatique et lombalgies,

qui ont duré tout l’hiver.

Janvier: Grippe avec forte fièvre puis douleurs importantes à l’oreille.

De Février à Juin: Immense fatigue conduisant à un épuisement physique et psychologique.

Juin: Prise en charge médicale en médecine interne, diagnostic: épuisement professionnel avec insuffisance rénale modérée.

Lorsqu’un stress s’installe et devient chronique celui-ci aboutit à un épuisement physique et psychologique, c’est un vide du Rein.
Les aspects du QI aussi bien Yin que Yang ont été complètement affaiblis.

6. La complémentarité entre réflexologie plantaire et ostéopathie

Avant la prise en charge en réflexologie plantaire, Françoise avait consulté un ostéopathe.
A l’examen clinique, Françoise, présentait une dysfonction physiologique en L3/L4 et en L4/L5, une hypertonie de l’ilio-psoas droit et une fosse lombaire droite dense.
Au test de ptose rénale, l’organe présentait une ptose au stade 1. Suite au traitement ostéopathique, Françoise, ne ressentait plus d’irradiation dans le trajet crural.
Les lombaires avaient retrouvé une certaine mobilité. La ptose rénale était moins marquée mais la densité de la fosse lombaire était toujours présente.
Le suivi en réflexologie a permi une relance du système neuro-végétatif et énergétique du rein via les zones réflexes.
Une séance d’ostéopathie récente a confirmé la bonne mobilité mécanique articulaire.

D’autres séances ont pu confirmer cette complémentarité.

Cas clinique N° 1:

Mme X, vient consulter en ostéopathie pour des coxalgies bi-latérales non mécaniques. A l’examen clinique, des oedèmes des membres inférieurs sont visibles et aux tests ostéopathiques une congestion du petit bassin en ressort avec une vessie hypomobile.

L’ostéopathe a travaillé sur:
✓ le système viscéral (vessie, utérus)
✓ les lombaires hautes (ligaments lombo-ovariens)
✓ le sacrum (ligaments utero-sacrés)
✓ le plancher pelvien
Ce qui a permis de décongestionner le petit bassin favorisant un bon retour veineux.
Une séance de réflexologie plantaire a été effectuée suite à la séance d’ostéopathie. Elle a été axée sur des :
✓ mouvements de détente
✓ système diaphragme/plexus solaire
✓ système colonne vertébrale
✓ système ostéo-musculaire du bas
✓ système lymphatique
✓ système urinaire
72 heures après les 2 séances (ostéopathie et réflexologie), Mme X, ne présentait plus aucune douleur de hanche avec une nette diminution des œdèmes des membres inférieurs accompagnée d’une sensation de légèreté au niveau des jambes.

Une séance de réflexologie plantaire faisant suite à une séance d’ostéopathie améliore l’état général du patient ainsi que son motif de consultation.
De plus, l’ostéopathe qui a revu Mme X, lors d’une seconde consultation, m’a fait part d’une nette amélioration et d’une séance plus fluide. Il a pu effectué un travail beaucoup plus facial (membranes tissulaires faisant le lien entre les différentes parties du corps).

Cas clinique N°2:

Melle Y, vient consulter régulièrement un ostéopathe pour des dorsalgies médianes. L’ostéopathe travaille différents niveaux :
✓ le diaphragme
✓ le plexus solaire

✓ le système viscéral (foie, estomac)
permettant ainsi une action au niveau de la colonne vertébrale et assurant une libération mécanique des zones en dysfonction.
Melle Y, souffre de nouveau de médio-dorsalgies. Une séance de réflexologie plantaire lui a été proposée avant sa prochaine séance d’ostéopathie.
La séance de réflexologie plantaire a été axée sur des :
✓ mouvements de détente
✓ système diaphragme/plexus solaire
✓ système colonne vertébrale
✓ système ostéo-musculaire du bas
✓ système digestif
✓ système urinaire
Une grosse douleur dorsale a été ressentie le soir même de la séance. Dans les jours qui ont suivi la douleur s’est espacée puis s’est estompée.
Melle Y a tenu quand même a gardé sa séance d’ostéopathie programmée. L’ostéopathe n’a fait qu’un travail mécanique sur les dorsales qui étaient en dysfonctionnement, c’est-à-dire qui avaient perdu de leur mobilité. Les douleurs à la palpation et aux tests n’étaient plus présentes comme lors de la précédente consultation. Il a effectué une correction dorsale dans un contexte de prévention. Plus aucune douleur n’a été ressentie par Melle Y.

Ce que nous pouvons noter c’est que la réflexologie plantaire a nettement diminué la douleur des zones dorsales dysfonctionnelles. L’ostéopathe a pu palper et mobiliser lors de ses tests ostéopathiques les vertèbres dorsales sans aucune douleur qui avaient pu être décrites au préalable par Melle Y.

La séance de réflexologie plantaire a permi en amont de détendre le diaphragme, relancer la circulation sanguine, nerveuse et lymphatique, et une équilibration du système neuro-végétatif pour le bon fonctionnement du système viscéral.

LA RHINOPHARYNGITE

disease 4392136 640

La rhinopharyngite est une infection des voies respiratoires du RHINO-PHARYNX, la cavité qui s'étend des fosses nasales jusqu'au pharynx. Plus de 100 virus différents peuvent être à l'origine de la rhinopharyngite.

Dans le cas de Nordine, c'est une pathologie chronique ,depuis son plus jeune âge , qui se déclare généralement milieu de l'hiver jusqu'à la fin du printemps
Lors des premiers symptômes rhinopharingés, Nordine reste couché 1 à 2 jours car les nuits sont compliquées : éternuements puis congestion nasale , toux par manque d' écoulements . La fatigue gagne Nordine , il manque de sommeil et la Rhinopharyngite s'aggrave par des co-infections aigües :
- Sinusite aigües
- Exarcerbations aigües de l'asthme(sifflements, dyspnée)
- Douleurs musculaires
- Grosse fatigue générale


Malgré différents traitements sous forme de corticoïdes et antihistaminiques le résultat est peu efficace. Je lui propose alors de lui faire quelques séances rapprochées en Réflexologie Plantaire . Je lui indique cependant que l'ancrage(la mémoire) de la cause est profond et qu'il faudra peut être un certain temps avant que le rééquilibrage du trouble se fasse . Il accepte et je l'informe également que les champs d'application auront pour objectif de:
- Relâcher les tensions , le stress afin de retrouver de la vitalité
- Augmenter le tonus et stimuler l'immunité par les échanges organiques afin de favoriser l'élimination des bactéries liées a la pathologie.
- Stimuler les fonctions internes pour un meilleur fonctionnement du métabolisme.
- Traiter la cause profonde et prévenir de la récidive.


Nous sommes le 21 Janvier 2019
J'utilise uniquement de l'huile Bio d'amande douce . Nordine craint les huiles essentielles .
- J'oriente ma première séance avec le protocole relaxant diaphragme et plexus , le système respiratoire sur lequel j'insiste en trois passages , les muscles inter-costaux, le système urinaire.
Le ressenti est plutôt positif les jours suivants : les sinus sont moins bouchés et Nordine se trouve plus en forme avec un meilleur confort respiratoire.
- Le 3 février je reprends les mêmes protocoles que pour la 1ère séance. J'accentue toujours plus sur le système respiratoire. Des crampes au niveau de la voute plantaire apparaissent à la fin de la séance mais elles s'estompent rapidement . Nordine ressent également des frissons et des baillements . J'en déduis que le travail est positif , les effets sont liés au relâchement général .
Les résultats ,quelques jours plus tard, sont intéressants : Nordine respire mieux, ne tousse plus la nuit et il me dit que le lendemain de la séance il a eu un écoulement nasal important puis à partir du surlendemain une nette amélioration générale.
Lorqu'il revient pour sa 3 ème séance Nordine me dit être plus détendu, moins fatigué , il dort mieux et son système respiratoire s'est amélioré. La congestion nasale a pratiquement disparu, il décide de réduire sa médication.


- Je renouvelle donc les mêmes protocoles et les réactions sont différentes :
Apparition d'eczéma sur différentes parties du corps : poignets , bas du dos, ventre et sur les orteils 3 et 4 . Ces derniers correspondent aux zones réflexes des Sinus et Pharynx .
° Je constate que Nordine sort de l'eczéma a postériori d'une crise aigüe de la rhinopharingée , de fatigue et de stress, donc que la pathologie va de l'intérieur vers l'extérieur . Selon la loi de Hering , les symptômes sont remontés au niveau de la peau . On peut donc considérer une amélioration de la pathalogie par un nettoyage du corps.
- la 4ème séance du 30 mars est donc orientée sur l'immunitaire avec deux passages , le système endocrinien , le système nerveux et urinaire
A l'issue, le ressenti est moindre , les démangeaisons sont existantes mais sans aggravation, l'eczéma toujours présent sur les orteils mais n'a pas évolué. Nordine me demande une séance rapprochée de celle-ci .


- 15 jours plus tard je lui fais sa 5ème séance .
° L'objectif du travail : remonter la chaîne des mécanismes de décompensation et les traiter successivement. J'insiste, par le toucher en reptation et appuis circulaires, sur les zones réflexes Gros intestin , les glandes Amygdales et Surrénales.
Réactions très positives dans les jours qui suivent : l'eczéma s'estompe , aucune récidive du système respiratoire . La résultante des différents protocoles a permis à Nordine de retrouver un confort dans sa vie quotidienne . Il a stoppé la prise de ses médicaments.
° Aspect bénéfique : La Réflexologie Plantaire lui a apporté une nette amélioration dans le processus d'autorégulation de l'organisme ,une augmentation du niveau de l'énergie globale . Elle n'a, en aucun cas, aggraver un dysfonctionnement; elle n'a fait que mettre en évidence un état de déséquilibre .


°Nordine a accepté de témoigner sur les bienfaits de ces 5 séances :
"Je ne connaissais pas ce genre de pratique; je n'y étais pas du tout préparé. La seule thérapie que je connaissais c'est celle de la médecine conventionnelle. Pour soulager mes maux j'éprouvais le besoin de prendre des traitements à base de cortisone et de antihistaminique."
"La pratique par la réflexologie plantaire m'a fait découvrir une alternative sérieuse, un ressenti thérapeutique."
"Elle m'a donné une ouverture sur la prévention saisonnière avec une approche douce et naturelle."
" Ce qui est le plus surprenant c'est la relation qui s'établit entre les différentes parties du corps et leurs projections dans les pieds et qui réagissent sur la base , de déplacements, d'appuis ,de glissés sur des zones précises."
NORDINE O.

Articlé écrit par Marylène Guilloux praticienne en réflexologie Zu Dan 2019

Mail :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

« PRATIQUE DE LA REFLEXOLOGIE ZU DAN »

ARTICLE PRESENTE LE 15/09/2019 par Eléonore D.

« L’ECZEMA SEC DE LISA LAINE »

Pied min

Lisa LAINE est une collègue et amie de ma fille cadette. Je fais sa connaissance le 24/04/2019 à l’occasion de notre première séance de réflexologie.

Lisa LAINE est âgée de 27 ans. Elle se caractérise par une allure dynamique et positive. Elle est souriante et enjouée. Elle exerce le métier d’éducatrice spécialisée dans un foyer de jeunes adolescentes en attente de placement dans une famille d’accueil.

Elle vit en couple avec des hauts et des bas. Un couple dans lequel elle investit beaucoup mais au sujet duquel elle se pose des questions.

Elle pratique le yoga et fait du sport régulièrement. Elle suit des séances de sophrologie, épisodiquement.

Elle souffre d’un eczéma sec qui se manifeste régulièrement lorsqu’elle est contrariée et très stressée et ce depuis l’âge de 13 ans.

Elle souhaite soulager sinon se débarrasser de son problème de peau et de stress. Elle tente la réflexologie plantaire comme un énième recours.

Malgré l’aspect chronique de la problématique, j’ouvre le « dossier d’enquête » dans l’intention de cheminer vers le soulagement sinon d’atteindre le point causal de son excéma. Elle s’engage donc à faire équipe avec moi.

Je vous présente, ici, mon vécu à l’occasion des 5 premières séances.

 

L’ECZEMA SEC 

L’eczèma sec se caractérise par des plaques rouges plus ou moins larges, accompagnées de vésicules, qui se manifestent sur une ou plusieurs parties du corps, simultanément ou pas. La peau est alors très sèche pouvant aller jusqu’à la desquamation. Les démangeaisons et prurits qui l‘accompagnent sont très gênants voire handicapants, détériorant la qualité de vie. La fréquence de ses apparitions  et la force de ses manifestations peuvent provoquer des syndromes anxieux voire dépressifs chez la personne qui en souffre. 

Il peut être d’origine diverses : allergique, génétique, dû à une immunité déficiente ou encore le stress.

SEANCE 1 : le 24/04/2019

ANAMNESE

L’ eczéma de Lisa LAINE : il apparait  sur la lèvre supérieure et à l’interne des 2 poignets.  Cela peut durer plusieurs jours,  perturbe beaucoup ses nuits et son moral. Lorsque les démangeaisons et irruptions sont trop perturbantes, elle applique une crème à base de cortisone malgré ses convictions concernant la médecine allopathique.

Sommeil : Ses nuits ne sont pas forcément réparatrices. Elle me dit ne pas toujours arriver  à lâcher prise en fin de service à cause des tensions inévitablement vécues sur son lieu de travail.  Ce qui provoque des insomnies, des difficultés d’endormissement. Le sommeil est très perturbé également lors des crises d’eczéma.

Digestion : Lisa me dit n’avoir pas de problème particulier.

 ORIENTATIONS DU TRAITEMENT REFLEXOLOGIQUE  

Partant du principe que la peau est un émonctoire, que la sienne est « chargée » périodiquement à certains endroits et que son corps semble avoir du mal à évacuer les effets du stress, l’orientation du traitement réflexologique sera axé sur :

  • la détente : les 3 parties du protocole.
  • Protocole Diaphragme et Plexus Solaire
  • Exploration des zones autour de la CV
  • Manipulation des Zones Organes d’élimination (Poumons, Intestin grêle, Colon, Système rénal et urinaire) en mettant l’intention « émonctoires, évacuations des toxines du stress accumulées et de la séance ».

Constats à la palpation :

  • Lors de l’exploration zone CV la zone ESTOMAC se révèle creuse, très molle, vide.

Actions : Chenilles dynamisantes sur zone ESTOMAC afin de redonner de la vitalité à sa fonction digestive.

OBSERVATIONS :

  • Lisa a des vertiges en fin de séance.
  • 24h après : La réactivation de la Zone ESTOMAC a provoqué des douleurs de type crampes accompagnées de nausées importantes dans la nuit suivante. Grâce à des respirations et la visualisation de son estomac fonctionnant correctement, elle a pu dépasser l’anxiété provoquée et se rendormir.
  • 48h après : Lisa dort mieux. Les douleurs d’estomac sont atténuées.
  • 72h après : Les douleurs d’estomac ont disparues.

SEANCE 2 : le 02/05/2019

POINT INTER SEANCE :

Suite à la séance, Lisa m’informe que son sommeil s’est  considérablement amélioré. A sa grande surprise les crises d’eczéma sont espacées.

ORIENTATIONS DU TRAITEMENT REFLEXOLOGIQUE 

Je  continue à  explorer le terrain et à chercher des manifestations qui pourraient m’orienter vers plus de précisions dans la prise en compte de la gestion du stress et de cet eczéma. Je reste axée sur le principe « élimination ».

  • Protocole relaxant +++
  • Diaphragme et Plexus solaire
  • CV et exploration des zones environnantes
  • Système digestif en totalité dans l’intention de confirmer sa dynamique « digestion-assimilation /émonctoire-élimination »
  • Système rénal et urinaire +++

Constats à la palpation :

  • La zone CARDIA est très douloureuse, selon Lisa comme une piqure de guêpe. Je ferai le lien plus tard avec le point spécial « Amygdales 2 ».
  • Douleurs Zone POUMONS entre le 2ème et le 3ème orteil.

OBSERVATIONS :

  • Lisa se plaint de frilosité en fin de séance.
  • 24h après : Plus de douleurs estomac mais des ballonnements et beaucoup de gaz. Lisa me dit avoir très faim comme impossible à rassasier. Elle ressent une extrême fatigue accompagnée d’une sensation d’apaisement très agréable.
  • 48h après : irruption légère d’excéma au pli du coude gauche.
  • 72h après : poussée d’eczéma autour de la bouche.

SEANCE 3 : le 23/05/2019

POINT INTER SEANCE :

L’excéma sec autour de la bouche réapparait 15 jours environ après la séance 2 mais ne se manifeste plus à l’interne des poignets.

Les nouvelles connaissances acquises en formation  vont me permettre d’enrichir ma réflexion concernant les liens possibles entre les 5 éléments en Médecine Chinoise mais également appliquer d’autres  techniques de manipulations.

  • Zones Réflexes, Points chevilles, Points spéciaux, Points méridiens.

Donc, 2  éléments sont concernés dans le cas de Lisa :

  • PEAU / ECZEMA : élément METAL (Poumon/Colon)
  • ESTOMAC/ BOUCHE LEVRES : élément TERRE (Rate/Estomac)

ORIENTATIONS DU TRAITEMENT REFLEXOLOGIQUE 

  • Protocole relaxant mise en condition des tissus.
  • Diaphragme, Plexus solaire, CV (vérification évolution Estomac)
  • Zone Réflexes : Poumons, Côlon, Reins, Foie, VB (intention : activation émonctoires)
  • Point spéciaux : Amygdales 2, Bouche, Poumons, Côlon.
  • Points méridiens : 1RN
  • Système rénal et urinaire.

Constats à la palpation :

  • 1 point dur au « point spécial » Poumons du pied gauche : Elément METAL confirmé.
  • Zone Estomac plus dense, plus « active ».
  • Elle n’a pas ressenti de fortes sensations et s’endort en fin de séance.

OBSERVATIONS :

  • 24h après : Lisa me dit avoir mal dormi (« trop plein d’énergie»). Elle se gratte sur tout le corps et des plaques d’excéma sont sorties sur les 2 bras.
  • 48 h après : Elle n’a pas mal au ventre comme la 1ère fois et elle se sent pleine d’émotions positives. L’eczéma des 2 bras a disparu mais des démangeaisons sans manifestations externes restent localisées sur les bras.

SEANCE 4 : le 18/06/2019

POINT INTER SEANCE :

1 seule crise d’eczéma très pénible sur la lèvre supérieure a nécessité l’application d’une crème à base de cortisone. Plusieurs aphtes localisés dans la bouche se manifestent. Il n’y a pas eu d’insomnies et le sommeil est réparateur.

Lisa m’informe avoir quelquefois des hémorroïdes avec parfois du sang dans les selles : élément TERRE confirmé.

ORIENTATIONS DU TRAITEMENT REFLEXOLOGIQUE

Des liens sont à présent confirmés entre les différents éléments concernés. 

Je continue à aborder la séance par organes et zones réflexes hors protocole entier d’un système, ainsi qu’en travail énergétique. L’intention est de stimuler et d’impulser un équilibre global.

  • Protocole relaxant
  • Zones Reflexes en reptation et appui :

               Intention DETENTE et STIMULATION : Diaphragme, Plexus Solaire, CV

               Intention EMONCTOIRE : Poumons, FOIE, VB, Intestin Grêle, Côlon, Reins, Vessie.

  • Points Spéciaux : Bouche, Poumons, Estomac, Rate, Foie, Colon, IG, Rein, Vessie et appareil génital.
  • Points méridiens : 10 RTE (hémorroïdes hémorragiques).
  • Système rénal et urinaire.

Constats à la palpation:

  • Diaphragme Plexus solaire souple, RAS CV.
  • Zone Réflexes Organes Côlon, Rein, Vessie sont sensibles.
  • Lisa est plus sensible sur les Points spéciaux Bouche, Vessie et appareil génital (j’apprends qu’elle a un fibrome utérin qui gêne sa vessie).

OBSERVATIONS :

  • 24 h après : pas de poussée d’eczéma juste des démangeaisons autour de la bouche dans l’après-midi qui a suivi la séance et le lendemain matin.
  • 48 h après : zone sèche autour de la bouche.
  • 72 h après : 2 aphtes dans la bouche.

SEANCE 5 : le 18/07/2019 

(Séance initiale du 08/07 reportée suite à des contraintes professionnelles de Lisa)

POINT INTER SEANCE :

Son sommeil est réparateur. Elle se sent en paix, arrive à s’exprimer plus librement, à moins garder pour elle.

Zone très sèche sur la lèvre supérieure sans aucune irruption d’eczéma. Les hémorroïdes sont présentes sans saignement.

  ORIENTATIONS DU TRAITEMENT REFLEXOLOGIQUE

  • Diaphragme, Plexus Solaire, CV
  • Point cheville 1 + 2.
  • Point spéciaux : Amygdales 2, Poumons/Côlon (excéma), Estomac (aphtes), Rate, Foie, orteils (sang en général).
  • Points méridiens : 1 RTE, 10 RTE.
  • Système rénal et urinaire.
  • 1 RN

Constats à la palpation : 

  • Point spéciaux Poumons, ainsi que sur Zone Reflexe douloureuse.
  • Zone Vessie gonflée.
  • Point Cheville 1 sensible.
  • Au 10 RTE Lisa a ressenti une agréable sensation sur la peau (corps entier) : comme un voile doux. Sensation de bien-être.
  • Au 1 RN elle ressent une chaleur confortable qui semble sortir.
  • En fin de séance, elle produit beaucoup de salive au goût plutôt métallique.

 

OBSERVATIONS :

  • 24 h après : Lisa se réveille avec un goût très amer dans la bouche. Elle a un début de gros rhume (le nez très bouché, elle se mouche très souvent). Elle craint que cela « tombe » sur les bronches comme à chaque rhume. Elle n’a pas été malade comme ça depuis 2 ans.
  • 72 h après : Aphonie. Elle ne peut pas revenir faire une séance. Je lui indique quelques manipulations en auto traitement (coussinets, sinus, trachée et nez).
  • 8 jours après : elle a retrouvé sa voix. Et son rhume n’est pas « tombé" sur les bronches et ce sans traitement antibiotique.

 

CONCLUSION

La cause du problème de Lisa se situe dans l’élément TERRE  (ESTOMAC/estomac vide, RATE/hémorroïdes) en faiblesse  impactant  l’élément METAL (PEAU/Eczéma, MUCUS NASAL/rhume, POUMON/bronchite).

Le cas de Lisa m’a beaucoup interpelé par la nature  des manifestations mais également par  l’amélioration rapide de son eczéma. 

J’ai eu beaucoup de plaisir à l’accompagner et sa  satisfaction de constater la forte atténuation de son eczéma m’a encouragé à  persévérer.

J’ai vécu cette expérience comme une aventure avec ses tâtonnements mais également ses satisfactions. J’ai eu beaucoup de joie dans les liens que nous avons tissés au fil des séances.

Je remercie Lisa pour sa confiance et sa disponibilité. Pour la description précise de ses ressentis. Pour nos partages aussi.

Elle a tenu absolument à témoigner de son vécu au cours de cette expérience.

« Je remercie du fond du cœur Eléonore. J’ai toujours cru en ce type de pratique mais sans jamais vraiment me lancer et je ne regrette pas du tout.

Depuis nos séances, magie, je n’ai plus d’eczéma alors que j’étais un vrai cas depuis plusieurs années et je ne m’attendais même plus à le voir disparaître mais si avec toutes ses bonnes énergies Eléonore y est arrivée !
J’ai aussi beaucoup moins d’angoisses et aussi beaucoup appris sur moi même et sur le fonctionnement de mes organes.

Je continuerai mes séances car j’ai compris que cette pratique doit être constante pour que notre corps en retienne les messages et continu à fonctionner correctement.
Encore merci pour tout ! »

 

Institut Terres des Phénix

Pour nous contacter :


CAMPUS DES ALPES MARITIMES
111, Chemin du Val Fleuri
06 800 CAGNES SUR MER

Véronique LORENZONI

TEL : 06 15 64 51 50


CAMPUS DU VAR
138, rue du Stade
83140 SIX FOURS LES PLAGES

Eloïse MERCIER

TEL : 06 66 26 48 84

  • Default
  • Title
  • Date
  • Random

Pour nous contacter :


CAMPUS DES ALPES MARITIMES
111, Chemin du Val Fleuri
06 800 CAGNES SUR MER

Véronique LORENZONI

TEL : 06 15 64 51 50


CAMPUS DU VAR
138, rue du Stade
83140 SIX FOURS LES PLAGES

Eloïse MERCIER

TEL : 06 66 26 48 84

institut formation reflexologie plantaire coul

Abonnement à nos actualités.

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire